Ouaga Girls par Renaud

Ouaga Girls, documentaire de Theresa Traore Dahlberg  (2017)
Au cinéma à Belfort en séance débat le jeudi 29 mars à 20h15, dans le cadre du festival Diversité (suivi d’un débat avec Pierre Michaillard, consul honoraire du Burkina)
+ à l’affiche dès le lendemain.

De quoi sont faits les rêves des jeunes filles de Ouagadougou?
C’est la question posée par le film de Theresa Traore Dahlberg qui suit l’année scolaire d’une demi douzaine « d’apprenantes » au CFIAM, Centre Féminin d’Initiation et d’Apprentissage aux Métiers.
Nathalie, Chantal, Dina, Bintou et les autres veulent s’en sortir par le travail et trouvent dans cet enseignement professionnel une voie pour leur avenir. Elles s’exercent sur des carcasses de voitures, lourdes, qu’elles déplacent en poussant, comme si elles devaient porter le poids intense du passé de leur pays : raideur des institutions, archaïsme des relations. Comme elles, le pays est en tension. Car elles sont jeunes et la jeunesse n’a pas d’aspirations différentes selon qu’on se trouve à Berlin, Canton, Téhéran ou Ouaga : entre stages et examens, il y a les concerts et les boîtes de nuit (des séquences nocturnes qui auraient gagné à s’étirer tant elles semblent capter une réalité contemporaine inédite).  » Vous attendez que le bonheur vous tombe du ciel ?  » leur reproche leur vieux professeur lors d’un cours tendu. Les jeunes filles qui balancent entre résignation et volontarisme maladroit y réfléchissent, écouteurs de leur téléphone sur les oreilles, chevauchant leurs mobylettes à travers l’espace urbain décharné de la capitale du Burkina Faso. La réponse est peut-être dans la bouche d’une autre de leur professeur : « Vous êtes les braves femmes du futur ».

Renaud Sachet

Voir la bande-annonce et les horaires du film ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s